Maternité

spacer

> Arrivée à la clinique

A son arrivée à la clinique, la femme enceinte qui pense être sur le point d’accoucher est prise en charge par une sage-femme (ou un médecin) qui consulte son dossier médical. Elle l’interroge sur le rythme de ses contractions et pratique les premiers examens : prise de la température et de la tension artérielle, analyses d'urine pour rechercher la présence de sucre et d'albumine, prise de sang pour un bilan de péridurale, vérification du groupe sanguin et du taux de plaquettes. Par des palpations de l'abdomen, elle apprécie la hauteur de l'utérus et la présentation du bébé. Un toucher vaginal permet de contrôler l'ouverture du col de l'utérus et la souplesse du périnée. Ces informations lui donneront une idée de l'avancement de l'accouchement.


L’équipe médicale peut proposer à la future mère de s’installer tout d’abord dans une salle de pré-travail avant de passer en salle de travail (ou d’accouchement) pour la naissance proprement dite. La salle de travail comporte une table d’accouchement, un éclairage chirurgical, une table pour examiner le bébé, une couveuse (ou incubateur), un lavabo, du matériel chirurgical et obstétrical  et un système de surveillance de la mère et de l’enfant (monitoring). Elle est aux normes de sécurité pour la réalisation et la surveillance de l’anesthésie (péridurale ou générale). On peut parfois y réaliser une césarienne. Le bloc opératoire pour les césariennes est généralement situé à proximité immédiate de la salle de travail.


Pour surveiller sur un écran les contractions de l'utérus et les battements du cœur du bébé,  le monitoring, une large ceinture équipée de capteurs, est installé sur le ventre de la mère.

 

 
Diagnostic Santé - Cancérologie - Cardiologie - Cataracte - Dialyse - Gastro-entérologie - Gynécologie - Hémorroïdes - Maternité - Néphrologie - Nutrition
Ophtalmologie - ORL - Orthopédie - Pneumologie - Soins de suite - Stomatologie - Sommeil - Stress oxydatif - Surdité - Urologie - Varices