Maternité

spacer

> Accouchement prématuré

L’accouchement prématuré se traduit par des contractions utérines ou des signes de maturation du col de l'utérus, plus tôt que prévu, parfois dès la 22ème  semaine d'aménorrhée. Au-delà de 37 semaines, en revanche, les professionnels ne parlent plus de prématurité puisque la naissance ne présente plus aucun risque pour le bébé. Les menaces d'accouchement prématuré peuvent survenir à l'occasion d'une infection, d'un stress ou d'une très grande fatigue, par exemple. Il existe aussi un facteur psychologique.


Le premier conseil que les médecins donnent à une future maman qui souffre d'une menace d’accouchement prématuré, c'est le repos. Ensuite, en fonction des symptômes et de la date prévue de l'accouchement, ils lui administrent un traitement pour arrêter les contractions. Pour favoriser la maturation du fœtus, ils utilisent des corticoïdes. Le corps médical distingue les prématurés nés entre 33 et 38 semaines, les grands prématurés, nés entre 28 et 33 semaines et les très grands prématurés, nés avant 28 semaines.

 
Diagnostic Santé - Cancérologie - Cardiologie - Cataracte - Dialyse - Gastro-entérologie - Gynécologie - Hémorroïdes - Maternité - Néphrologie - Nutrition
Ophtalmologie - ORL - Orthopédie - Pneumologie - Soins de suite - Stomatologie - Sommeil - Stress oxydatif - Surdité - Urologie - Varices